Loptr

Le Slutist tarot, pep’s, sexualité et fun ! (Premières impressions)

17/10/2017 0 Comments
/!\ Avertissement numéro 1 : Comme vous pouvez certainement le voir sur l’image de l’article, que j’ai prise un peu floue exprès, ce jeu contient de la nudité, des allusions sexuelles (pas de scènes de sexe cependant) donc si vous n’êtes pas à l’aise avec ça je vous conseille de passer votre chemin.

Avertissement numéro 2 : Je viens de recevoir ce jeu, cet article n’est donc pas vraiment une « review » mais plutôt un résumé de mes premières impressions. Prenez-le bien comme tel. 🙂

Kickstarter est actuellement ma plus grande faiblesse… J’ai énormément de mal à ne pas tout y dépenser pour soutenir encore plus de projets. Entre les livres, les tarots et oracles et tout le reste, mon compte en banque tremble à chaque fois que j’y fais un tour.
Bon. J’arrive quand même à me raisonner, tout va bien. Mais parmis les jeux qui sont sur des plateformes de financement participatif j’ai du faire des choix. Le Slutist Tarot n’a même pas été sujet à un débat interne : il fallait que je le possède, un jeu pareil ne peut pas manquer a mon étagère de tarots.
Et l’attente entre la fin du kickstarter et la réception du colis fut loooooooongue, mais ça y est j’ai bien reçu la bête. Et quelle bête !
 

Mais d’où il sort ton tarot ?

Facile !
Si vous avez lu le début : de kickstarter. Le Slutist Tarot, dans sa traduction : Tarot des salopes ou tarot des putains (il n’y a pas de traduction littérale pour le mot Slutist) a été créé par Morgan Claire Sirène, produit par la créatrice de Slutist (un site web que je conseille vraiment, j’aime beaucoup <3) Kristen Korvette et la partie design graphique (par exemple les écritures sur les cartes, tout ça) a été réalisé par Sonia Ortiz.
Pour comprendre le pourquoi du comment du jeu, allez déjà faire un tour sur Slutist, vous verrez ensuite un peu mieux autour de quoi est organisé ce tarot du même nom.
  
Combien de cartes ? 78, c’est un tarot classique
Où le trouver ? Tout simplement sur la boutique de Slutist
Le Prix ? $50

L’idée derrière ce thème

 
Ce tarot suit le voyage de la Jeune Fille (The Maiden) a travers l’exploration de sa sexualité et ses rencontres. J’ai tout de suite accroché, n’ayant jamais été fan de la vision du féminin a travers la figure de la mère ou d’une espèce de truc sensible et fertile.
C’est sûrement parce que je suis jeune et qu’en plus je n’ai jamais trop aimé les enfants mais en tout cas je suis contente pour une fois de voir autre chose que les classiques impératrices enceintes, reine de coupe douce et brushinguée et tout ce qui va avec. Vu le nombre de fois ou je vois des femmes parler de « féminin sauvage » et tout plein de trucs du même style, je suis étonnée que niveau représentations on en reste pourtant toujours a une femme un peu cliché enceinte et dans un champ.
Bon, pas d’offense hein, chacun ses avis et chacun trouve son bonheur comme il le souhaite, mais là tout de suite mon bonheur a moi c’est les femmes libres, la sexualité, la liberté de genre et les paillettes de diva, je suis trop jeune pour vos brushings.
Ce jeu a aussi un énorme avantage pour les personnes Queer et/ou qui ne se retrouvent pas toujours dans les jeux habituels, c’est qu’il ne nous montre des personnes très différentes et pas seulement le classique « personne blanche, cisgenre, hétérosexuelle, maigre et trop-sympa-t’as-vu » mais aussi des personnes de toutes couleurs de peau, de différents genres et différentes sexualités, avec des styles et des poids différents.
Et c’est quand même assez rare pour être souligné. Pour ma part même en pouvant me retrouver assez facilement dans beaucoup de tarots, je suis plus à l’aise avec ceux qui sont ouverts parce que j’ai toujours l’impression que ça représente beaucoup plus la réalité. Sauf si vous vivez dans un monde ou tout le monde est blanc, hétéro et se promène en collant… mais là c’est plus de mon ressort.
 
 

Les aspects techniques

 
Le paquet dans lequel j’ai reçu le tarot était rose. <3
C’est le genre de détails qui me font adorer recevoir des jeux auto-publiés, certain.e.s ont vraiment le soin du détail et ça se ressent dans les paquets.
Une fois ouvert et les petites cartes postales découvertes, qui sont elles aussi la joie des colis « kickstartés », je tombe sur la boite du jeu. Jolie, en carton souple et donc déjà un peu abîmé au niveau des coins… Les boites de tarot c’est toujours un bémol auquel j’ai du mal a encore accorder de l’attention.
Bon du coup sur l’instant j’ai un peu paniqué en me disant que les cartes allaient peut être resembler a la boite. Gloups.
Mais en réalité tout va bien ! Les cartes sont mates et de bonne qualité, épaisses et bien agréables à tenir. Ce ne sont pas les meilleures cartes que j’ai vu (Sacred Creators, je t’aime <3) mais ça va clairement pouvoir être manipulé correctement et durer un moment.
78 cartes + deux petites cartes explicatives sur le jeu et un petit livret blanc. Rien a signaler de ce côté là, tout était bien dans la boite.
Le petit livret est surprenamment cool, même si certaines significations ne vont pas toujours avec les cartes je trouve. Personnellement ça ne me pose pas trop de soucis parce que je trouve que la majeure partie des cartes se suffit à elle -même et de toute manière je ne regarde même pas les livrets d’habitude mais c’est vrai que certaines significations auraient peut être mérité de mieux coller à l’esthétique des cartes.
Il est bien fait quand même je trouve, déjà parce qu’il suit bien le thème du jeu et qu’on voit qu’il a été écrit avec le cœur, exit les suites de mots-clés qu’on a vu 40 fois et ensuite parce que j’ai trouvé certaines significations vraiment intelligentes.
 
 L’arrière des cartes est un réel bonheur, hahah, ce rose est un peu ma nouvelle religion.  Depuis que je l’ai vu je vois un peu le monde avec des paillette, du rose partout et j’ai retrouvé ma passion pour le kitch.
Sans rire, j’ai même ressorti mes converses et mes pin’s du coup.

Trêve de bavardage, passons aux choses sérieuses…

…les cartes !

Une chose est sûre, il faut aimer le style de dessin au feutre et stylo. De mon côté c’est exactement les matériaux que j’utilise habituellement pour dessiner (oui, toi qui me lis, sache que j’ai fait spécialité arts plastiques au Baccalauréat, hé ouais) donc ça m’est très familier comme rendu.

Je trouve que ça donne aux cartes un petit côté imparfait, et ça fait une bonne partie de leur charme. Mais si tu aimes les cartes lisses et les rendus bien uniformes, peut être que ce jeux ne sera pas pour toi. Dans un sens ça va avec le thème, pour une fois le jeu représente la « vraie vie » et pas des personnes lisses et « parfaites », donc pourquoi le dessin le serait ?

De gauche a droite : l’étoile, le soleil et le 9 d’épées

Niveau symbolisme, j’ai eu peur en voyant certaines cartes de me pas réussir a utiliser ce tarot tout seul. Quand certaines manquent de symboles ou que je n’arrive pas a me connecter a l’image c’est presque impossible a utiliser. Mais c’est là que je trouve le jeu bien fait :

Très peu de cartes paraissent vraiment obscures selon moi, parce qu’il y a déjà certaines inspirations du tarot traditionnel, mais aussi parce qu’il y a toujours un moyen de les relier a des expériences personnelles ou a un sentiment particulier. Je trouve les personnages plutôt expressifs, alors que d’habitude j’ai besoin d’un minimum de paysage derrière par exemple, pour replacer un peu la scène et comprendre le sens de le carte. Là j’ai l’impression qu’ils se suffisent à eux mêmes.

Comme vous pouvez le voir sur l’image au dessus, toutes les cartes ne sont pas explicitement sur le thème de la sexualité, c’est ce qui rends ce jeu assez complet. Je pense l’utiliser pour tout type de tirages en fait, peut être pas avec tout le monde puisque ce genre de thèmes est assez sujet au « ça passe ou ça casse », mais il peut très bien fonctionner pour un tirage général ou sur d’autres sujets que le relations ou l’exploration de soi par la sexualité.

J’aime bien cette polyvalence puisqu’avec le tarot Manara par exemple, j’avais un peu de mal a mettre de côté l’aspect sexuel du tarot pour me concentrer sur les cartes puisqu’il dépeint des scènes beaucoup plus explicites.

Sur l’image en haut : l’As de pentacles. En bas, de gauche à droite : Les amoureux, le 6 de pentacles et le diable.

Les cartes ont un côté fun et décontracté. Avec des messages directs et pas mal d’humour.

J’ai déjà tiré ce 6 de pentacles plusieurs fois, je trouve qu’il résume bien le tarot en lui même : sans prise de tête, décontracté et libéré. 🙂

Mais même si il a son petit côté « Sea, sex and sun », les cartes plus « négatives » sont aussi de la partie. Pour l’instant je ne suis pas tombée dessus donc je ne pourrais pas en parler plus que ça mais il faut avouer que je les trouve réussies.

Il y a quand même un côté drama queen dans le 3 d’épées non ?

5 d’épées, 3 d’épées, 10 d’épées

Un des trucs qui saute aux yeux quand on ouvre le jeu, rien qu’en voyant l’arrière, est le côté pop culture. Déjà parce qu’osez me dire dans les yeux que le rose bonbon et les petits dessins ambiance émoticônes c’est pas pop; et ensuite parce que ça :

La justice, le chariot et le roi d’épées

Beaucoup des personnes représentées sont des personnes qui existent vraiment et pas des célébrités, mais moi là je vois une sorte d’inspiration Madonna, puis Buffy contre les Vampires et le troisième je ne sais pas mais autant de classe c’est comme le comte Dracula mais qui organiserait une soirée hipster/aristocrate.

Par contre, petit « mouais bof », la présence de cartes qui représentent des archétypes féminins très connus et avec lesquels je n’ai pas d’affinités de base…

Le « Maiden, mother, crone » j’ai toujours trouvé ça cliché et peu intéressant… Comme si la femme passait forcément par ces trois cycles. En Amérique tout le monde ressort toujours ce truc en boucle, dans la wicca, la sorcellerie et maintenant je vois aussi ça dans mon Slutist tarot :/

Ce n’est pas mauvais en soi, et encore une fois chacun se retrouve dans ce qu’il veut, c’est juste que dans un tarot qui veut bousculer les codes j’aurais bien aimé éviter ce genre de choses. Ça rentre trop dans la case des clichés sur les femmes en « sorcellerie » pour que j’y trouve personnellement de l’intérêt.

Donc mauvais point là, mais c’est bien un des seuls.

Pour le reste j’attends de travailler un peu plus avec ce tarot pour voir comment il fonctionne sur le long terme et comment je fonctionne avec.

Le Tirage Interview

Comme Cathou a aussi reçu son Slutist Tarot récemment, on s’est dit que ce serait drôle de comparer un peu les tirages Interview du jeu. Donc pour une fois, je vais partager avec vous un tirage Interview, mais ce ne sera pas fait avec tout les jeux, d’habitude c’est mon moment d’échange personnel avec un nouveau tarot ou un nouvel oracle.

Le tirage de base est trouvable sur cet article, sur mon Instagram ou dans mon tableau Pinterest pour les tirages originaux en Français. D’ailleurs en passant faites-moi signe quand vous créez des images de tirages comme ça je les y ajouterai, j’ai envie de faire de ce tableau une petite banque de tirages francophones. 🙂

Le tirage en question :

1. Une carte pour te décrire : Princess of coins

Je suis un tarot fun, pétillant, impertinent, sexy et décomplexé.

Je serai un peu ta Beyoncé. Prépare-toi à sortir de ta zone de confort, parce que ce soir on part a l’aventure et c’est moi qui choisit la destination !

2. Ce que tu vas m’apporter : 2 of swords

Un peu de mystère, de l’équilibre parfois mais aussi de quoi faire des choix inattendus. En fait, je vais te redonner confiance en ton « toi sexy », celui qui est mystérieux, imprévisible et toujours sur le fil.

Tout en supprimant peu à peu les barrières que tu te met.

3. Tes forces : Princess Of Swords

Je te connais bien.

4. Tes faiblesses : Judgement

Comme je suis très crue, je peux vite braquer les gens; je suis du coup souvent sujette aux jugements a cause de ma nudité et de mon côté sexuel et libéré. En plus si tu m’utilise avec d’autres tu les renvoies a ta propre liberté sexuelle et c’est pas toujours pertinent, heureusement tout le monde ne le prendra pas de manière aussi fermée d’esprit.

Mais parfois je pourrais aussi te braquer toi ou même a te faire ressentir mon jugement : je te connais, comme je te l’ai dit et je sais où appuyer. A côté de ça je peux aussi parfois avoir l’air un peu too much pour toi.

5. Ce que tu préféres faire : Prince of wands

Jouer, agir, bouger, être sur le devant de la scène. Je suis une rockstar moi. Faire la diva, attirer les rebelles et l’attention, j’aime qu’on se retourne sur moi, ma rebellitude et faire des choses qui sortent de ton train-train quotidien.

Le fait qu’il y ait trois princes et princesses dans le tirage ? C’est parce que je suis une sexual queen !


Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Loptr

Gwën/Loptr, 19 ans, j’aime écrire pour écrire et tout ce qui est magique !
Mes passions premières étant le tarot et l’occulte, j’aime aussi partager avec vous mes idées sur le paganisme, la divination en général et sur mes lectures.

LEAVE A COMMENT

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

RELATED POSTS