Loptr

Les miroirs magiques de Paul Sédir, avis post-lecture.

11/04/2017 0 Comments
 Cet article contient une utilisation random de GIFs animés… désolée d’avance

Dans cet article nous allons parler de ma bête noire, le joker de mon Batman… un livre ancien !

Moi devant les bouquins ésotériques/magiques qui ont plus de 60/70 ans.

Parmi mes quelques années de découvertes ésotériques, il y a toujours eu ce truc qui m’a empêché d’explorer certains courants et traditions autant que je le voudrais : je ne supporte pas de lire les vieux textes ésotériques, de « Haute Magie » ou que sais-je. Le style ampoulé et le fait que certains ne parlent (ou n’écrivent) que la moitié de ce qu’ils veulent transmettre pour protéger des secrets et même le lecteur, c’est trop pour moi !

[Je ne dis pas que c’est nul ou qu’il ne faut pas les lire, ne vous méprenez pas, seulement ça devient un vrai défi quand on ne supporte pas ce genre de trucs.]

Pourtant à la base j’étais plutôt bien partie, pleine d’entrain et de bonne volonté j’ai, a mes débuts, cherché d’anciens textes un peu « fondateurs » de notre ésotérisme francophone ou européen.

J’ai tenté Allan Kardec, puisque je m’intéressais a la voyance et a la médiumnité : je me suis arrêté au Livre des esprits suite a un bon mal de tête… fin du premier essai. Puis a suivi Helena Blavatsky et son Isis Dévoilée, j’ai tenu quelques pages. Suite a ces échecs cuisants, ces lectures qui ne m’ont rien appris de particulier ou que je n’ai pas apprécié, j’ai évité de recommencer.

Depuis j’erre a la recherche de quelque chose qui pourra me réconcilier avec toute cette partie inexploitée des textes francophones.

 Et c’est comme ça que je suis tombée sur Les Miroirs Magiques de Paul Sédir, aux éditions Ether et Egregore. Au vu du sujet du bouquin je n’ai pas pu passer à côté, les miroirs étant un peu mes outils préférés en matière de travaux avec des entités, et puisque je souhaite un peu me remettre le nez dans mes pratiques c’était juste par-fait. 

Pour ceux qui préfèrent les vidéos, j’en ai également fait une dessus, mais si vous préférez l’écrit continuez votre lecture 😉

Présentation basique du bouquin

Citons le petit paragraphe de présentation tiré du site d’Ether et Egregore, où vous pouvez aussi y retrouver une table des matières :

Seconde publication de notre librairie ésotérique  Ether et Egregore spécialisée dans les livres anciens, le miroir magique reste un outil divinatoire et magique méconnu (contrairement à la boule de cristal) aux capacités énergétiques fortes, mais à la littérature quasi inexistante, où Les Miroirs Magiques de Sédir fait figure de classique. L’ouvrage  aborde la théorie avec les doctrines orientales, et est avant un champ des possibles à la maitrise et à la confection des miroirs magiques. Aussi, cette publication des Miroirs Magiques de Paul Sédir aborde peu la magie évocatoire et les programmations énergétiques similaires à Franz Bardon. La force de ce livre réside dans ses non-dits et dans ses nombreuses pistes et perspectives de travail…

Les Miroirs Magiques est édité a 50 exemplaires, tous « made in France ».

C’est un beau livre de 232 pages, avec quelques illustrations en noir et blanc; et les dieux savent a quel point quelques illustrations rendent un bouquin beaucoup plus attrayant a mes yeux. 😉

On y retrouve trois chapitres, le premier sur la Théorie, le second sur la Création et le dernier sur l’Adaptation, le tout accompagné d’appendices (autres textes en rapport avec le livre et qui permettent d’approfondir la lecture) puis qu’une bibliographie.

Pour ceux qui veulent quelques informations sur l’auteur, je ne peux que vous renvoyer :

  1. A la très sympathique biographie de l’auteur présente dans le livre.
  2. A sa page Wikipédia (Easy)
  3. Au minuscule paragraphe que je vais vous écrire en dessous.

Sédir, né Yvon Le Loup est un contemporain de Papus, auteur plutôt connu dans nos contrées francophones, qui a été notamment inspiré par l’orient, ou du moins les « techniques magiques » orientales qu’on retrouve d’ailleurs dans son livre. Il a rejoint a une époque l’ordre Kabbalistique de la Rose+Croix mais l’a quitté pour suivre son chemin : l’étude de divers évangiles. C’est le créateur des Amitiés Spirituelles.

Et sinon, il est bien ?

OUAIS.

En majuscule.

A quoi je ressemblais après ma lecture

Je ne dis pas que le texte de Sédir est parfait ou transcendant, mais clairement ce livre vaut le coup pour plusieurs raisons :

  • Il existe, a ma connaissance en tout cas, peu de bouquins sur le sujet des miroirs magiques. Donc rien que le fait que quelqu’un en fasse une réédition est un bon point. 😉
  • Le texte est intéressant à lire, et il est accompagné d’autres courts textes qui le complètent très bien. Je ne le trouve pas trop compliqué, même plutôt accessible.
  • Les notes valent clairement le coup, vraiment vraiment. Si vous êtes aussi paumés que moi devant ce genre de bouquins parce que vous n’y connaissez rien en courants ésotériques et que vous n’avez pas en tête les noms des occultistes de chaque courants et époques : achetez-le. (Achetez-le aussi si vous ne l’êtes pas hein… mais surtout si vous l’êtes !)

Pour éviter de me perdre dans les limbes de mes idées, on va commencer par le commencement : la couverture.

Là dessus, pas grand chose a redire, je ne suis pas une grande fan de la couverture en elle même mais elle est plutôt pas mal. Sobre et avec un petit côté ancien qui ne me déplait pas.

Couplé aux autres textes, l’ensemble est intéressant a lire, bien remis dans son contexte.

Je dis « couplé aux autres textes » puisque celui de Paul Sédir n’est pas seul dans le livre, et il est même très bien complété avec notamment un compte rendu d’une conférence sur le thème des miroirs magiques, Le Mandeb par Léon Delaborde qui m’a beaucoup plu, ou encore les Miroirs Magiques de M. Dupotet. L’ensemble est plaisant, puisqu’il permet d’avoir une vision large du sujet, et ça c’est top.

De quoi satisfaire ma curiosité et mon envie de découvrir le sujet de manière large mais sans m’y perdre, j’ai personnellement trouvé les textes bien choisis.

Le texte de Sédir est bon en lui même, ça ne casse pas trois pattes a un canard si vous avez un peu l’habitude de la pratique des miroirs ou, je pense, des textes de ses contemporains (ce dernier point n’est qu’une hypothèse puisque je ne les ai pas lus). Néanmoins je le trouve en lui même assez accessible de base, et plutôt intéressant puisqu’il regroupe plusieurs manière différentes d’utiliser les miroirs.

Ma partie préférée de Sédir était celle de la théorie en général, j’aime voir ce que l’auteur pouvait penser à l’époque et comment il réussissait a théoriser tout ça ensemble. La partie pratique est aussi très instructive, même si vous ne voulez pas la suivre à la ligne comme moi, parce que s’inspirer des façons de faire des uns et des autres est très utile pour créer ses propres pratiques. Petit bémol sur le côté « lumière VS wild obsurité », avec le miroir Saturnien qui ne sert que pour les esprits « inférieurs ou mauvais »; et autres mauvaises manières d’utiliser un miroir.

Rien de mauvais mais juste de quoi me rappeler a quel point si j’avais été là à cette époque j’aurais eu beaucoup de mal a m’intégrer a mes contemporains. 😉

Le meilleur point de l’ouvrage : les notes !

Mon ignorance VS les notes de l’ouvrage

Je bénis ces notes ! N’ayant apparemment pas le niveau de vocabulaire suffisant pour certains passages (il faut être honnête !) elles m’ont été très utiles; mais ce n’est pas tout !

Je trouve qu’elles sont vraiment excellentes en elles-même parce qu’elles sont très complètes : parfois ce sont des passages entier d’un texte qui sont nécessaire pour comprendre un paragraphe, il y a des notes sur certains points qui sont flous ou dont les termes peuvent être discutés (notamment dans la fabrication des miroirs :D).

Je ne sais pas si vous vous rendez compte mais il y a presque, a vue de nez, autant de texte que de notes. C’est un travail qui est vraiment qualitatif, pas de doute là dessus, et qui mérite franchement le coup d’œil. Le tout reste simple a comprendre, si je l’ai fait, vous le pouvez !

Pour cette raison je salue vraiment le travail des éditions Ether et Egregore sur leur réédition. Certes c’est un ouvrage que vous pouvez peut être déjà avoir dans un coin, peut être en vieille version collector sous plastique 😉 mais rien que pour ces notes j’encourage tout le monde à se le procurer.

Si vous faites partie de ceux qui râlent sur nos publications françaises en général, j’ai trouvé un nouvel éditeur a garder a l’œil pour avoir du travail de qualité.

PS : Si vous avez besoin d’un autre avis pour vous rendre compte de la qualité du travail, Salazius D’Artigné est d’accord avec moi, et CA c’est beau.


Alors, tenté par le livre ou par la pratique des miroirs ? 🙂

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Loptr

Gwën/Loptr, 19 ans, j’aime écrire pour écrire et tout ce qui est magique !
Mes passions premières étant le tarot et l’occulte, j’aime aussi partager avec vous mes idées sur le paganisme, la divination en général et sur mes lectures.

LEAVE A COMMENT

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

RELATED POSTS