Loptr

Magie et études : pratiquer la magie en étant étudiant.e, mes astuces.

· Comment gérer le manque d'espace et de budget ·

14/11/2017 0 Comments

Pas évident d'être étudiant.e.s, et ça l'est tout autant quand on veut pratiquer une ou plusieurs disciplines occultes par exemple. Heureusement vous n'avez pas forcément besoin d'une maison de plein pieds, une forêt personnelle et un compte en banque plein pour réussir a faire ce que vous voulez.

 Bonjour toi, jeune personne qui commence une nouvelle vie d’étudiant.e, avec peut être un appartement ou une chambre au CROUS ou qui habite encore chez ton tuteur légal.
Bienvenue dans le monde des étudiants ! Ou re-bienvenue si tu connais déjà ou si comme moi tu as fait ton cursus en deux fois, que la force soit avec toi pour cette nouvelle année.
 
Sache avant toute chose qu’il existe quelques vérités plutôt universelles quand on est étudiant.e et qu’on a envie de faire de la magie ou de la sorcellerie.
  
  • Tu es fauché.e voire même pauvre en fait
  • Tu n’as pas de place, ça va du 9m2 du CROUS a un appartement avec une chambre pour les plus chanceux mais dans tout les cas tu n’as pas le manoir des sœurs Halliwell
  • Tu as un détecteur de fumée qui t’empêche de faire ce que tu veux, genre brûler des plantes ou de l’encens trop classe
  • Tu n’as pas de jardin et pas forcément accès a la campagne ou a une boutique ésotérique, donc c’est dur de jouer a l’apprenti sorcier en fait.
  
Si vous ne vous sentez pas concernés par ce genre de trucs, félicitations ! Vous faites partis de la minorité chanceuse ! Mais lisez quand même on ne sait jamais ça pourrait quand même vous être utile.
Si vous vous sentez concernés, félicitations aussi ! Vous êtes les heureux détenteurs de la nécessité de faire appel au système D (le fameux !). Heureusement pour vous, vous ne serez ni les premier.e.s ni les dernier.e.s a devoir improviser pour pratiquer dans ce genre de condition et j’ai déjà pas mal testé de trucs pour vous… enfin pour moi surtout mais je partage.
  
J’ai vécu un peu tout :
  
  • – Des années a pratiquer dans ma chambre chez ma maman avec plus où moins de place selon l’endroit ou on habitait. Mon autel se résumant a une mini table basse carrée.
  • – Le 9m2 salle de bain comprise du CROUS de Rouen (Coucou !) avec a peu près RIEN niveau place
  • – Et là je repars dans un F3, ce qui fait vraiment plaisir, mais où je vais toujours devoir partager mon espace et gérer mon manque de budget permanent, entre autres.
  
Rien de bien exceptionnel mais j’ai du coup eu le temps de tenter plein de choses et de penser a des astuces ultimes pour me simplifier la vie, comme dans chaque article il y a a prendre et a jeter selon vos croyances et idées, alors on y va et vous trierez tout.e.s seul.e.s comme des grand.e.s.
  

Quelles pratiques sont les plus accessibles dans ce genre de cas ?

  
Premier truc auquel on doit réfléchir, mais qui n’est peut être pas le premier qui vous est venu en tête : que pratiquer ?
On ne pense pas forcément a adapter sa pratique en fonction de son environnement mais je trouve ça pourtant plutôt intéressant, par exemple :
  
Vous aimez faire des grosses invocations d’entités, les entités après tout c’est votre truc. Mais dans un neuf mètres carrés avec les meubles et tout, ça va être dur de tracer vos cercles a la craie par terre et votre détecteur de fumée risque de peu aimer les encens d’oliban et la fumée des bougies…
Comment adapter cette pratique ? Concentrez vous sur les entités plus accessibles, les entités qui vivent près de chez vous et qui seront ravies de vous aider contre une petit offrande de chocapics matinale, ou encore vos guides/gardiens ou peu importe le nom que vous leur donnez qui peuvent facilement être contactés avec une petite méditation par exemple. Réfléchissez non pas a un moyen de changer du tout au tout vos habitudes mais de palier aux éventuels problème qu’elles pourraient vous causer.
  

Parmi les choses simples a pratiquer en tant qu’étudiant.e, j’ai pu noter :

  
  1. La Kitchen Witchery, pour ceux qui ont la chance d’avoir une cuisine, les ingrédients se trouvent tous au supermarché,c’est facilement dissimulable et utile dans la vie de tout les jours. Et si vous doutiez que manger est utile, je crois que je ne peux plus rien pour vous…
  2. Les Sigils et la Chaos Magick en général, comme c’est très libre et adaptable ça en fait quelque chose de super cool pour les étudiants. En plus qui n’a jamais rêvé d’avoir Sangoku en tant que gardien de sa chambre étudiant ? Quoi ? Moi oui.
  3. Les magies d’entités, mais ça dépends vraiment de comment on veut l’approcher, personnellement je suis vraiment dans la simplicité et je sais que je ne suis pas la seule, donc pensez-y. Attention cependant, toutes les pratiques ne sont pas facilement « épurables » puisque certaines valent quand même leur pesant de protections.
  4. Dans les pratiques qui entourent la magie ou qui lui sont liées, j’ajoute : la méditation, le magnétisme, le tarot (tant qu’on en a pas 40 ça reste simple), la magie liée a la technologie… ce genre de choses. Moins il faut d’outil et mieux c’est, ce sont en plus le genre de pratiques qui sont plutôt universelles et s’accordent avec beaucoup de courants différents.
  
A vous de vous renseigner aussi sur les différents courants ésotériques, pratiques magiques et tout ce qui va avec pour voir si il n’y a pas quelque chose a intégrer a votre pratique pour la rendre plus simple ou en tout cas plus adaptée a votre condition d’étudiant.
  

Ne boudez pas les outils, trouvez-les autrement !

  
Être étudiant.e ne signifie pas se passer d’outils. Il va surtout falloir penser a consommer plus intelligemment et différemment. Oui, on doit être beaucoup a baver sur les « Witchy rooms » et autres occultums mais il faut voir la vérité en face : vous risquez de ne pas pouvoir vous permettre le luxe d’une pièce dédiée a la pratique où de ne même pas avoir la place pour un super autel.
Cependant, même avec un budget réduit et peu de place, tout est possible !
  

Premier arrêt, le supermarché !

  
J’entends les puristes râler jusque là. Mais ce n’est rien, je vous aime bien quand même les puristes. C’est juste que là tout de suite vous n’êtes pas vraiment la cible de l’article.
Pour les autres, le supermarché n’est peut être pas votre premier choix pour trouver du matériel, détrompez vous !
Vous pourrez avoir la chance d’y trouver :
  
  • des bougies chauffe plat, je vous conseille les blanches puisqu’elles sont plutôt neutres. Non ce ne sont pas du tout les meilleures bougies, mais au moins c’est trouvable a côté de chez vous et pour beaucoup de petits travaux ça fera très bien le travail, vous pourrez passer a de meilleures bougies quand vous voudrez.
  • Des herbes et épices pour vos potions et sortilèges
  • Un couteau pour servir d’athamé et/ou de bolline
  • Des bols d’offrandes et autres récipients dont vous pourrez avoir besoin
  • d’encens, comme pour les bougies vous pourrez clairement trouver mieux ailleurs mais c’est toujours mieux que rien et quand vous ne pouvez ni vous déplacer trop loin ni commander sur internet c’est un bon début
  
Et plein d’autres choses selon ce que vous cherchez et votre supermarché.
  

Deuxième arrêt, les brocantes, vides greniers et autres trucs d’occasion

  
« Ouiiiiiii maiiiiiis le outiiiiiiils ça ne s’achèèèèèète paaaaas d’occasioooooon ! »
Shhhhhhhhhhhh.
  
C’est dans ce genre d’endroits que j’ai trouvé le sabre qui aurait du me servir d’athamé (mais en fait je n’aime pas trop les outils comme ça, oups), une super jarre en verre pour les herbes ou autre et ou certaines personnes trouvent de vraies pépites.
Que ce soit pour des outils en eux mêmes, un meuble d’autel ou encore de la décoration pour votre autel il y a toujours quelque chose a trouver d’occasion quelque part.
De toute manière je ne saurais jamais assez recommander les trucs de seconde main, et puis si jamais ça vous effraie n’oubliez pas qu’après un petit nettoyage et une bonne purification tout sera comme neuf !
  
Pour le reste, internet ou votre boutique ésotérique locale serviront a acheter le reste.
  

Trouver des trucs dans la nature : troisième arrêt

  
Une étape plus compliquée quand vous vivez en plein ville, mais je suis sûre que vous devez avoir un parc, un jardin public ou quelques arbres a proximité.
  
Ramasser ce qu’il vous faut dans la nature n’est pas si compliqué qu’il n’y paraît. Une branche fera une très bonne baguette, quelques branches de menthe et fleurs entourées d’un peu de fil donnent des bâtons de fumigations et voilà ! Vous pouvez aussi ramasser des branches pour créer des runes avec, ou créer plein d’autres trucs cools si vous êtes adeptes du DIY.
En plus si vous êtes païen.ne.s et/ou un.e amoureux.se de la nature vous trouverez viens quelques cailloux, feuilles et autres décorations pour chez vous ou votre autel.

Pour les bouquins et apprendre des choses

Alors, je vais ici parler par rapport a mes propres débuts d’adolescente fauchée d’il y a un petit moment maintenant.
Je sais qu’au début beaucoup de personnes cherchent un livre où il y aurait tout ce qu’il faut pour débuter dedans, mais clairement je ne l’ai toujours pas trouvé. Il y a des lectures que j’ai trouvé plus intéressantes que d’autres quand on débute, comme par exemple La Voie du Mage d’Arnaud Thuly ou A Witch Alone de Marian Green, mais aucun ne contenait vraiment toutes les infos pour débuter, et d’ailleurs je vais vous dire un truc : vous ne trouverez jamais ce livre miracle.
La Magie c’est une sorte de recherche perpétuelle, vous ne trouverez jamais vraiment les réponses que vous cherchez ou alors elles vous mèneront à plus de questions. En plus j’ai toujours trouvé que les bouquins sont plus utiles quand on a déjà des « bases », c’est à dire quand on comprends déjà ce qui nous intéresse dans les pratiques occultes et qu’on a déjà commencé a pratiquer de petits trucs.
Du coup je ne vais pas vous filer un livre pas cher pour débutants, mais vous donner deux/trois astuces :
  • cherchez sur internet. Je sais que c’est dur de vérifier les infos mais clairement si vous n’y connaissez rien ce ne sera pas non plus plus simple de faire la part des choses parmi les informations des livres que vous lisez (et les dieux savent que tout n’est pas bon dans les livres de magie, peu importe sur quel domaine). Donc fouillez les forums, quitte a fouiller dans de vieux trucs plus actifs (snif, c’était mon époque encore), les site webs persos de pratiquants, les groupes Facebook…etc. Allez là où est l’info et fouillez, encore et encore.
  • Si vous cherchez un peu, il existe un nombre non négligeable de livres magiques anciens tombés dans le domaine public ou gratuits qui sont trouvables en format numérique sur internet. Donc si vous avez des envies de lecture et un budget étudiant proche de zéro c’est l’option que je vous conseille, surtout que si vous débutez ça vous évitera de dépenser de l’argent dans des bouquins qui risquent de ne pas vous aider.
  • Enfin, si vous êtes comme moi et que vous n’aimez pas lire en numérique, ou juste que vous voulez acheter des livres, pensez à l’occasion. Je ne le répèterai jamais assez mais si l’occasion ne vous pose pas de soucis, et en plus si vous lisez l’anglais, vous trouvez des livres pour $3 frais de ports compris sur Amazon et quand vous n’avez pas d’argent c’est l’occasion d’avoir quand même de quoi se mettre sous la dent les neurones. N’oubliez pas non plus nos auteurs et éditeurs français hein, et soutenez vos vendeurs locaux, mais n’hésitez pas à vous tourner vers le grand monde d’internet quand vous ne voulez pas avoir a économiser plusieurs mois pour acheter un seul livre (oui je sais que si vous êtes encore un.e adolescent.e c’est peut être ce qui se passe et c’est très frustrant)

Voilà pour mes astuces connaissances, qui marquent aussi la fin de cet article. Je ne peux pas être exhaustive dans mes idées sinon il y aurait de quoi écrire un livre entier, mais pour avoir été dans la situation ou j’ai du trouver de quoi pratiquer avec un budget quasi-nul et pour être toujours dans un soucis d’économies sorcières, j’espère que cet article saura vous aider ou vous donner des pistes pour pratiquer sans vous ruiner.

N’oubliez pas quelque chose de fondamental : ce n’est pas parce que vous voyez sur Instagram ou dans les blogs que vous suivez des personnes avec des collections d’outils formidables que vous devez en avoir autant : ils ont souvent des années de pratiques derrière eux, et si les objets servent juste a vous sentir vous aussi légitimes sur les réseaux sociaux, ça n’a pas grand intérêt. 🙂

Si vous avez vous aussi des astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires, je suis sûre qu’elles pourront aider un peu plus celles et ceux qui passeraient par là.

Enregistrer

Enregistrer

Loptr

Gwën/Loptr, 19 ans, j’aime écrire pour écrire et tout ce qui est magique !
Mes passions premières étant le tarot et l’occulte, j’aime aussi partager avec vous mes idées sur le paganisme, la divination en général et sur mes lectures.

LEAVE A COMMENT

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

RELATED POSTS