Loptr

Comment acheter ses jeux de manière plus réfléchie ?

06/01/2017 0 Comments
 2016 est déjà terminée, ce fut une année riche en enseignements pour a peu près tout le monde, et qui a bien su remuer tout ce qui devait changer. 

Durant cette année, j’ai du (et je ne suis pas la seule) me forcer un peu a réfléchir à la façon dont je me comportais lors de mes achats de jeux ou d’outil divinatoires.
En effet, pour ceux qui ont un peu le nez dans les « communautés » de cartomanciens anglophones, nous avons eu le droit à un panel de remise en question plutôt large :

  • Le Dame Darcy tarot, un jeu auto édité, a été pas mal descendu sur un forum de tarologues anglophones pour être une copie d’un jeu de tarot du commerce déjà existant. En effet, si on compare carte par carte, il recopie un tarot des sirènes dont je n’ai plus le nom exact, mais avec quelques changements graphiques.
  • Il y a eu, cet été si mes souvenirs sont bons, un soucis avec les éditeurs de jeux. Certains ayant déclaré que les cartomanciens anglophones qui ne payaient pas les droits d’utilisation de l’image des jeux ne pouvaient pas les mettre en photo pour leur boutique ou sur instagram. Certaines maisons d’édition ont mieux réagi que d’autres…
  • De mon côté, j’en ai eu un peu marre de soutenir par mes achats des maisons d’édition qui me prennent pour un pigeon quand je vois la qualité de leurs jeux et je me suis un peu faite avoir en achetant un jeu d’auto édition cher… mais pas utilisable. (Heureusement que c’est un jeu de collection !) Et je ne suis pas la seule !

J’ai donc voulu repenser un peu ma façon de consommer la cartomancie.
Voici donc un compte rendu de mes réflexions sur le tarot et sur la manière dont j’aborde maintenant mes achats.

Réfléchir avant d’agir

Une des solution les plus simples est de réfléchir assez avant d’acheter quoi que ce soit.
Logique, mais pas forcément évident, surtout si comme moi vous marchez au coup de cœur plus qu’a la raison.

Tout d’abord, je cerne le type de jeu que je voudrais ajouter a ma bibliothèque. Je cherche a savoir si c’est un jeu de collection, un jeu plus « grand public » ou un jeu pour l’étude.
Cela ne veut pas dire que je n’achèterai pas un jeu qui a été créé pour les collectionneurs, mais que ça va m’aider a comprendre pourquoi le jeu a été fait. Un jeu de collection est souvent auto édité, cher, beau, mais il arrive qu’il ne soit pas du tout solide, car il est fait pour être regardé plus que pour être utilisé.

Ensuite, je me pose des questions :

  • Est ce que j’ai vraiment besoin d’un nouveau jeu ? Comme je n’ai pas une grande quantité de jeux, et que j’aime beaucoup changer de jeux en fonction de mes humeurs, ma réponse est souvent « oui ».
  • Est ce que j’ai déjà des jeux qui y ressemblent ? Parce que si c’est pour racheter presque le même juste parce que les couleurs sont un poil différentes, ça ne vaut pas forcément le coup.
  • Pourquoi ce jeu me plaît ? Parce que si il me plait juste parce que je le vois partout, pourquoi l’acheter ?

Puis je fonce voir des reviews du jeu en question, que ce soit via des vidéos ou des articles, voire des avis sur Amazon si il y en a.
Une des choses à regarder en premier est la qualité du jeu. Je sais maintenant que je ne supporte juste pas les jeux trop fins, je n’arrive pas a les utiliser vu que j’ai toujours peur de les abîmer. Je regarde donc la taille des cartes, leur épaisseur, les images.
Je vérifie que les gens sont content de leur achat.

Les maisons d’éditions

La suite de mes recherches se tourne vers la maison d’édition du jeu en question.
Certaines m’ont beaucoup déçu dans leur qualité ou dans leur communication avec les cartomanciens.

Quand tout les jeux d’une même maison d’édition sont tous de mauvaise qualité : cartes fines, boites absolument pas solides, prix pourtant les mêmes qu’ailleurs… vous finissez par acheter chez ceux qui ne vous déçoivent pas.

Cette année, je compte me concentrer sur U.S. Games, qui ne m’a pour l’instant jamais déçu, HayHouse car même si ce n’est pas mon style de jeux les cartes tiennent vraiment la route, ainsi que d’autres qui m’ont plu jusque là.
Mais je ne soutiendrai plus les autres, sauf si je craque vraiment sur un jeu et qu’il est trouvable en occasion, mais le neuf, fini.

Les jeux auto édités

Les jeux auto édités sont mes nouveaux « must have », ils me permettent d’acheter mes jeux a des personnes qui les ont créés de toute pièce (normalement) et qui ont du gérer cette création de A à Z. Souvent les créateurs sont des personnes qui veulent vraiment créer un bel outil, avec le grammage de papier qu’elles ont toujours voulu et des graphismes dans un styles qui leur plait, en général on se retrouve donc avec un jeu de très bonne qualité.

Ma priorité va a ceux dont je connais les créateurs, de près ou de loin, non pas que je ne veuille pas acheter aux « inconnus » mais j’aimerais surtout soutenir des personnes dont je suis et apprécie le travail.
Je regarde aussi d’où vient le jeu, j’aimerais a la longue finir par avoir plus de jeux français qu’importés… mais pour l’instant j’ai encore un peu de mal.

Ensuite je trie, comme pour un jeu classique, mais j’accorde encore plus d’importance a la qualité. M’étant déjà faite avoir une fois, hors de question de recommencer. 😉
De plus, les jeux auto édités ont souvent un prix plus élevé, raison de plus pour ne pas en acheter un qui ne correspondra pas a vos attentes.

Acheter malin peut aussi sauver votre tirelire adorée : en achetant moins et plus intelligemment, on fait aussi des économies !

Acheter malin

Le dernier point de mes nouvelles résolutions, mais le plus important : acheter intelligent !
C’est ce dont je parle depuis le début, mais acheter autrement peut aussi passer par quelques gestes très simples :

Acheter d’occasion (et local si possible).

Je sais que beaucoup ont du mal avec l’idée d’acheter des jeux de cartes d’occasion mais, en plus d’être bon pour le budget,  c’est aussi une bonne manière de donner une seconde vie à ces cartes et de ne pas en acheter toujours des neuves qui vont polluer pour leur fabrication, leur conditionnement et leur transport. 

C’est donc un moyen plus écologique d’acheter et qui permet aussi une action économique (et oui, le capitalisme tout ça…), on entretient pas le fait de devoir tout avoir en plus neuf et plus beau que tout le monde.
J’essaie d’acheter près de chez moi, vu que la boutique ésotérique du coin a une toute petite sélection de jeux d’occasion mais je dois avouer que ce sont surtout des jeux classiques qui m’intéressent moins. Par défaut je me retrouve surtout a acheter des occasions sur Amazon.com, mais là encore je fais attention : j’essaie d’acheter des jeux qui vienne d’U.K. et pas d’Amérique, pour les transports.

Mais n’hésitez pas non plus a faire un tour sur Ebay, ou encore a garder un oeil aux pages Facebook des ami(e)s cartomancien(ne)s, parce qu’il arrive parfois que l’on fasse du tri.

Les petits créateurs

J’ai déjà fait tout un paragraphe sur les jeux auto édités donc je ne vais pas recommencer, mais n’oubliez pas les personnes qui font un travail plus artisanal et souvent près de chez vous. Et ça ne fonctionne pas que pour les cartes mais aussi pour les pochettes, les livres, les pierres…Etc.

Acheter moins

Arg.
C’est celui-ci le plus difficile. Mais je pense que c’est le plus important : ne pas acheter tout ce qu’on veut acheter. Déjà parce que ça fait du bien au porte-monnaie, puis parce que même si c’est très agréable de voir des meubles remplis de tout les tarots et oracles dont vous avez rêve, je trouve que ça gâche un peu du plaisir de découvrir petit à petit un jeu avant même de penser a en acheter un autre.

Acheter moins c’est se concentrer sur les outils qu’on a déjà, inventer de nouvelles choses a créer avec, ne pas acheter juste pour acheter et ne pas céder a des coups de cœurs qu’on regrettera plus tard. Même si acheter moins de choses peut faire peur, cela ne veut pas dire ne rien acheter du tout jusqu’à la fin des temps. 😉 C’est surtout une manière de dire qu’il ne faut pas forcément céder a toutes les tentations et se re-concentrer un peu sur ce qu’on veut vraiment avoir, et ce qui nous serait vraiment utile.

Voilà mes idées pour mieux appréhender mes nouveaux achats en cartomancie, pour réfléchir un peu plus a ma consommation de jeux et me mettre a acheter « intelligemment ».

Je sais que chaque cartomancien(ne) à sa propre façon de réfléchir a ce qu’il veut acheter, et je serais ravie de savoir comment vous, vous choisissez vos acquisitions et ce a quoi vous réfléchissez avant de les prendre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Loptr

Gwën/Loptr, 19 ans, j’aime écrire pour écrire et tout ce qui est magique !
Mes passions premières étant le tarot et l’occulte, j’aime aussi partager avec vous mes idées sur le paganisme, la divination en général et sur mes lectures.

LEAVE A COMMENT

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

RELATED POSTS