Loptr

Bibliomancie : Pour qui ? Pourquoi ? Comment ?

28/03/2017 0 Comments

Si vous êtes ici vous devez certainement savoir que la divination et moi on est un peu comme Tic & Tac, Starsky et Hutch ou encore Mickey & Pluto.

Quand je n’ai pas un tarot dans les mains, on me trouvera souvent en train de lire des blogs sur la cartomancie, en train de parler tarot a n’importe qui ou encore en train de dessiner les arcanes majeures sur des bouts de feuilles.

Mais il y a un truc à côté duquel vous êtes peut être passés : j’aime la divination au sens large, même dans ses formes moins connues ou moins populaires. Je les apprécie encore plus lorsqu’elles sont faciles a mettre en place et à utiliser au quotidien.

Et donc, aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une mancie simple mais efficace : la bibliomancie !

Toi, jeune amateur de voyance et magie qui n’a pas les moyens d’avoir du « vrai » matériel de divination chez toi, cet article est pour toi !

Mais qu’est ce que la bibliomancie ?

Comme a mon habitude je vais commencer par citer notre ami Wikipédia, parce que s’il n’a pas toujours raison il est au moins un bon point pour commencer des recherches :

  La bibliomancie (du grec βιϐλία [biblia] : livre et μαντεία [manteia] : divination) est une pratique divinatoire consistant à ouvrir au hasard un écrit (livre sacré, recueil de poésie, etc.) et à tirer de la lecture d’un passage également choisi au hasard une prédiction ou une décision. Lorsque le livre choisi est un recueil de poésies, ce procédé est parfois appelé stichomancie (du grec ςτιχος [stichos] : vers) ou, plus rarement, rhapsodomancie (du grec ῥαψῳδός [rhapsōdos] : (récitation).

Notez qu’il existe deux écoles sur l’étymologie de « bibliomancie », celle qui est au dessus et qui dit que le mot vient de « biblia », le livre, et une qui pense que ça vient de la Bible. Je suis de la première.

 Donc la bibliomancie, c’est l’art de lire l’avenir dans des livres, avec quelques variantes selon le support que vous utiliserez.  

C’est une mancie plutôt ancienne, qui a été utilisée dès l’empire romain via les Sortes et qui a perduré ensuite via les religions monothéistes, même le christianisme bien qu’elle ait été interdite plusieurs fois par l’église catholique.

On qualifie souvent de bibliomancie des techniques proches, telles que les sortes homericœ (sorts homériques) et les sortes virgilianœ (sorts Virgiliens) de l’antiquité, les Sortes Sanctorum (sorts des saints) du monde chrétien, le Fal (bonne parole) des musulmans de Perse, etc.

Comme vous le voyez, c’est plutôt universel comme technique. C’est a mon avis pour ça qu’elle est toujours employée de nos jours : peu importe vos croyances et pratiques vous pourrez toujours trouver un livre qui vous inspirera, que ce soit un livre saint ou non.

Poumpadoupadoum

Qui peut pratiquer cette mancie ?

Tout le monde !

Ce que j’adore avec la bibliomancie c’est qu’elle n’a pas vraiment de prérequis pour être pratiquée. Vous pouvez vous lancer dans plein de cas.

  • si vous voulez une mancie simple, intuitive et qui ne vous prendra pas une vie d’apprentissage
  • si vous êtes particulièrement sensibles aux mots et aux citations
  • si vous êtes croyants et que vous avez peur de vous lancer dans la divination, sachant que la bibliomancie peut être faite avec un livre saint (Coran, Bible..etc)
  • si vous avez peur d’acheter des supports de divination et que ça ne vous plaise pas
  • si vous n’avez pas forcément les moyens d’acheter le tarot de vos rêves maintenant mais que vous voulez quand même commencer a pratiquer une mancie
  • si vous êtes jeunes ou que vous n’osez pas acheter de matériel par peur d’être jugé par votre famille, vos parents, vos proches…
  • si vous avez parfois besoin d’un petit coup de pouce divinatoire quand vous n’êtes pas chez vous mais que vous ne prenez jamais votre matériel.
  • si vous voulez juste tester de nouvelles choses !

La bibliomancie a ce côté libre et universel, utilisable partout et tout le temps, c’est ce qui lui donne son charme. 🙂

Dans quel contexte peut-on utiliser la bibliomancie ?

Là encore cette pratique est assez large : vous pouvez autant l’utiliser ponctuellement pour vous inspirer dans des activités créatives par exemple, autant pour de l’écriture que de la peinture ou une composition musicale. J’apprécie également de l’utiliser en tant que petite guidance journalière, c’est aussi simple de tirer une carte de tarot par jour que d’ouvrir un livre pour en sortir une citation qui résume votre journée.

Les divinations plus « sérieuses » et sur des sujets qui sont vraiment importants pour vous sont aussi possibles, vous pouvez très bien vous créer une séance de bibliomancie centrée sur des problèmes de découverte de soi, des demandes de divination pure (« Vais-je réussir mes études ? » et autres classiques) etc.

Il me semble juste, par rapport a mes expériences personnelles, qu’il est quasiment impossible d’avoir une vraie « prédiction » sur l’avenir avec la bibliomancie, en tout cas ce n’est vraiment pas simple et il faut alors prendre plus son temps et vraiment bien choisir son livre.

C’est aussi une technique toute indiquée quand vous voulez avoir l’air classe, un peu antique en vous donnant de faux airs de pythie ou encore si vous voulez tenter de séduire Hermione Granger.

Parce d’Hermione elle devait avoir de super bonnes notes en cours de divination !

Comment je fais exactement ?

Tout comme pour le reste des techniques divinatoires, il y a presque autant de manières de faire de la bibliomancie que de pratiquants, mais je vais quand même vous montrer quelques manières de procéder.

A l’ancienne (version revisitée)

Qu’on se mette d’accord avant que je commence : ceci n’est pas LA manière ancienne de faire de la bibliomancie, mais bien une version « à l’ancienne », je ne prétends pas savoir exactement comment procédaient les uns et les autres pour pratiquer. Ceci est donc tout à fait revisité.

Les anciennes versions de la bibliomancie utilisent surtout des livres saints ou des livres antiques comme L’Illiade & L’Odyssée d’Homère ou des textes du poète Virgile. Tournez vous donc vers ce genre d’ouvrages.

Ensuite :

  • Mettez vous dans l’ambiance : bougie(s), encens, une prière a votre ou vos dieux si vous en avez & un bon thé pour aller avec tout ça.
  • Choisissez votre livre parmi l’un de ceux dont j’ai parlé ci-dessus.
  • Prendre un « stylet », soit une aiguille a tricoter, un pic a brochette, votre baguette ou que-sais-je.
  • Posez votre question a voix haute et
  • Ouvrez votre livre au hasard et placer la baguette rapidement sur une phrase ou un mot, puis lisez-le/la. Vous pouvez aussi lire toute la phrase si ça vous chante.
  • Notez cette phrase dans un carnet ou ailleurs, puis recommencez jusqu’à avoir un petit texte divinatoire.
  • Remerciez finalement vos guides/divinités si cela vous parle, et terminez votre séance.

Comme je suis plutôt bidouillages modernes que « comment essayer de faire de l’ancien », j’ai aussi une version personnelle à vous proposer.

La version Loptr

Ça va être rapide, simple et efficace.

  • Prendre un livre, n’importe lequel, celui qui vous plait. Je déconseille les romans, parce qu’en général ils sont plus compliqués à utiliser, mais si c’est le seul livre qui vous parle vous pouvez toujours tenter le coup.
  • Posez votre question comme vous le voulez si vous en avec une.
  • Ouvrez le au hasard.
  • Lisez ce qui vous tombe sous les yeux.
  • Réitérez au besoin.

Notez que toutes les techniques de bibliomancie ont une base commune, et qu’il sera assez simple pour vous d’adapter cette mancie en fonction de ce que vous voulez faire et de vos pratiques.

On peut par exemple imaginer une séance de bibliomancie chrétienne :

  • Se munir de la bible, de l’ancien testament ou encore d’un livre de psaumes et/ou de prières.
  • Allumer une bougie, un cierge.
  • Faire une prière a Dieu pour être accompagné lors de votre séance, demandez lui de vous accorder un message qui vous permettra d’avancer dans la vie ou de répondre a votre question. Vous pouvez aussi demander la protection ou bénédiction de votre (ou vos) anges gardiens.
  • Ouvrez votre livre, et tirez-en votre citation divinatoire. Si vous tombez sur une prière ou un psaume, n’hésitez pas a l’utiliser au quotidien pour vous inspirer (si c’est une citation pour vous accompagner que vous souhaitiez), ou a l’utiliser pour demander de l’aide si c’était le but de la séance.
  • Remerciez vos anges et Dieu de la manière qu’il vous plaira.
  • Notez votre prière ou citation dans un carnet pour garder une trace des messages que vous avez reçu.

Et voilà !

N’hésitez donc pas à utiliser vos livres favoris, a en tester plusieurs et a y apporter votre touche personnelle; celle qui vous permettra de vous sentir a l’aise et de créer une ambiance sympathique.

Si vous avez encore des questions sur la bibliomancie, n’hésitez pas a me la poser en commentaire, je serais ravie d’y répondre. 🙂

 

Enregistrer

Loptr

Gwën/Loptr, 19 ans, j'aime écrire pour écrire et tout ce qui est magique ! Mes passions premières étant le tarot et l'occulte, j'aime aussi partager avec vous mes idées sur le paganisme, la divination en général et sur mes lectures.

LEAVE A COMMENT

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

RELATED POSTS