Loptr

A Witch Alone de Marian Green, une lecture Wiccane, mais pas que !

13/06/2017 0 Comments
J’aime les livres d’occasion. J’en ai plusieurs dans mes étagères, achetés en ligne ou dans des librairies qui proposent de l’occasion. C’est écologique, économique et ça permet d’acheter des livres que je n’aurais peut être pas pu ou voulu acheter neufs. C’est notamment le cas de certains de mes bouquins sur la sorcellerie ou la Wicca. Ces sujets sont ceux avec lesquels j’ai un peu de mal à vouloir acheter des livres neufs, tout simplement parce que je sais que la Wicca n’est pas ma voie du tout, et que tout ce que je pratique et qui ressemble à de la sorcellerie je le fais à l’instinct. Sauf que voilà, ce sont quand même des sujets que je trouve intéressant et qui peuvent m’apporter des petites choses sympathiques, et puis j’aime me cultiver sur les sujets qui m’intéressent.
 J’ai donc trouvé mon juste milieu : j’achète presque entièrement d’occasion sur ces thèmes.  
C’est comme ça que je me suis retrouvée en possession du livre A Witch Alone de Marian Green, acheté entre 3 et 5 euros sur Amazon.
Il est sous titré « Thirteen moons to master natural magic » et « A practical handbook » c’est le genre de titres qui m’intriguent. Il ne faut pas grand chose pour me faire acheter un bouquin comme vous pouvez le constater. 😉

Les informations pratiques

  • Titre : A Witch Alone
  • Auteur : Marian Green, dont je n’ai pas le temps de faire une biographie.
  • Édité chez : Thorsons, qui si j’ai tout compris est une sous collection de Harper Collins
  • Pages : 188 sans l’index, ce n’est donc pas un pavé et je pense qu’il est lisible avec un niveau d’anglais moyen

Lu en VO anglais, et je pense qu’il n’existe pas de traductions actuellement, désolée pour les non anglophones qui me lisent.

La couverture n’est pas ma préférée mais c’est plutôt sobre.

Pour ceux que ça intéresse, voici la quatrième de couverture :

Many Witches do not belong to covens but follow a different, solo branch of our magical heritage, the path of the strory-book wizard, the wise woman, the hermit, the folk healer, the druid or the shaman. Working Alone, they can connect deeply with nature, talk to the trees, follow the patterns of the sun and moon, and feel the changing energies of the year’s turning cycle.

Anyone can learn something of their magical powers. The ancient arts and spells are there to be rediscovered, given patience, common senseand a longing to know. You can heal yourself, gain peace from stress and find ways of coping with the turmoils of modern life. You can also do good for others, learn to heal with herbs, see into the future and recover the treasures of wisdom from the past.

This book shows you where to start.

Et il parle de quoi ?

Très tinté de Wicca, A Witch Alone parle de sorcellerie naturelle, de déesses et de dieux, de trouver sa façon de faire pour entrer dans le monde de la magie naturelle.
La mention « practical handbook » n’est pas volée puisque chaque chapitre est une explication, un sujet théorique mais qu’il est systématiquement suivi par la partie « exersises » ou exercices en bon français. En ça il me fait penser à mon premier livre esotérique La Voie du Mage d’Arnaud Thuly, parce qu’il ajoute un côté pratique là où il n’y en a pas toujours (voire presque jamais), le sujet n’est pas le même bien sûr, mais c’est du coup autant plus rare de voir ce genre de démarches dans les autres livres pour débutants qui parlent de wicca.

Donc il est pas mal ?

Oui ! Pour être franche, je pensais que malgré son titre ce livre allait être comme beaucoup, un livre « Wicca 101 » avec les basiques que tout le monde connaît déjà et c’est tout. Et finalement au bout de quelques chapitres je me suis rendue compte que je prenais vraiment plaisir à le lire.
Les informations données ne sont pas toujours à mon goût (trop teinté Wicca pour moi) mais l’auteure réussit à nous laisser de la marge d’action : elle passe beaucoup de temps à expliquer que l’important est de trouver sa manière de faire, et détaille un peu les différents courants dont le débutant pourra d’inspirer.
Les parties consacrées aux exercices sont particulièrement plaisantes, puisque c’est selon moi le plus important à début : faire. Ils sont simple d’accès, augmentent de niveau progressivement, et sont aussi faisables en ville.
Petit bémol parfois : tout n’est pas toujours 100% facilement faisable en France et de nos jours, notamment quand elle parle de trouver des cercles de pierres (a moins d’habiter la Bretagne). Mais franchement c’est de l’ordre du détail et vous trouverez de quoi faire dans ce livre.
J’ai fini par coller des post-it pour marquer certaines pages et a prendre des notes au crayon dans la marge, quand ça m’arrive c’est signe que le bouquin est vraiment intéressant, qu’il me fait réfléchir et que j’ai des choses à dire dessus.
 Le style de l’auteure est accessible, pas de pseudo-blabla magique pour remplir les trous. Elle sait de quoi elle parle et elle le fait bien, c’est clair, c’est direct, parfait quand on veut avoir des informations simples à comprendre mais efficaces.
Par contre, et ça c’est personnel :  J’ai toujours du mal avec cette manie anglophone d’associer directement Wicca et sorcellerie, de penser un peu que toutes les sorcières (ou parce que chez eux c’est seulement des femmes visiblement) ont les mêmes croyances et pratiques. Le côté « tout le monde il est gentil » & « tout le monde fait pareil parce que c’est comme ça les vraies pratiques anciennes » comme vous vous en doutez, ce n’est pas ma tasse de thé.
Heureusement, même si ce livre ne fait pas tout à fait exception a la règle, il passe a travers beaucoup d’écueils.
Par exemple, comme dit au dessus, l’auteure a un côté non dogmatique, parle des « wise woman » mais aussi des hommes quelque fois, et reste très terre-à-terre, ce qui fait un peu oublier mon problème de non adhésion a certains de ses points de vue. Ajoutez à ça le fait qu’elle donne des clés pour que chacun.e construise sa pratique par rapport a ce qu’il/elle souhaite faire, l’endroit d’habitation…Etc, et vous ajoutez le truc qui fait que j’ai vraiment lu le bouquin de A à Z.

Qu’est ce qu’on trouve dedans alors ?

Dès le début on commence le livre avec trois prières/incantations à la suite. De quoi se sentir jeté dans le bain, puis après une brève introduction, le livre s’articule en 13 leçons, une pour chaque lune :
  1. A new moon and a new dream
  2. Meeting the goddess and the god of the witches
  3. The sacred cycles
  4. A circle between the world
  5. The journey to the otherworld
  6. Seeking out pagan traces
  7. Considering the healing arts
  8. The old crafts of divination and dowsing
  9. Plant Power
  10. Moon magic and solar cycles
  11. Recovering the ancient wisdom
  12. Dedications to the old ways
  13. Completing the circle

La première lune sert a se mettre dans l’ambiance, après une petite citation de Doreen Valiente (dont il faut que je lise des textes d’ailleurs), on a le droit a une petite introduction sur la magie naturelle, les quelques gros clichés sur la sorcellerie sont déterrés une bonne fois pour toute & on peut lire quelques explications « historiques » sur la magie naturelle. On a aussi le classique paragraphe sur les celtes, que je retrouve très souvent dans le néo paganisme ou autour du thème de la sorcellerie, en tant que non celtisante et pas forcément fan de cette mythologie, son omniprésence dans ces sujets me fait toujours sourire; c’est « drôle » de voir a quel point beaucoup de personnes peuvent s’y retrouver. M’enfin, ce n’est pas le sujet.

On retrouve ensuite un paragraphe sur « pourquoi vous voudriez vous mettre a la magie naturelle » et pour une fois j’ai beaucoup aimé. D’habitude je trouve cliché le côté « retrouver la vie sauvage », « récupérer son pouvoir personnel et se reconnecter à la nature », désolée si c’est votre truc mais moi ça ne me parle pas vraiment, dans ce livre par contre je ne sais pas pourquoi, ça a fait écho a quelque chose. Peut être parce qu’on change tout.e.s au fil des ans mais aussi parce que j’ai vraiment trouvé ça bien écrit et je sens que ça vient des tripes. J’aime bien. Ajoutez-y les questions a se poser en débutant, et d’autres considérations pratiques et voilà !

Par contre j’ai toujours quelques soucis avec certains questionnements du livre, que je trouve très clichés. Comme par exemple les responsabilités qu’on a en tant que sorcier.e, magicien.ne.s (etc), parce que bon, je ne vais pas mentir, pour moi pratiquer une forme de magie n’a rien a voir avec le fait de devenir garant.e du bien dans le monde ou de devoir être le nouveau Dalaï Lama pour ne blesser personne. J’assume mon non-amour universel et mon utilisation non bénéfique des sortilèges. Oui on doit faire attention a ce qu’on fait, mais j’ai une sainte horreur de la culpabilisation et la course a la « bonne personne ».

Un autre questionnement qui m’a plutôt fait rire, en tant que bonne campagnarde normande, c’est les questions sur les phases lunaires qui sont basiques au possible au début du livre, ou encore d’autres informations qui paraissent super évidentes a des gens comme moi mais qui vont être utiles certainement aux citadin.e.s. Rien contre vous, habitants des grandes villes, mais comprenez que les phases de la lune chez moi on les connait rapidement si on le veut puisque nos grands parents jardinaient avec.

Et dernier petit truc qui m’a fait tiquer, la fin du livre, ou un retrouve toute une discussion sur si c’est important ou non de se faire initier par quelqu’un, toujours avec une discussion sur le fait qu’on peut choisir ce qu’on veut faire. J’ai trouvé des passages absolument mythiques comme celui qui dit que les covens en général son contre le sexe hors mariage (?!?!), et que si on consomme trop d’alcool, de la drogue ou qu’on fait de la magie de manière égoïste (je ne sais pas ce que ça veut dire non) on va avoir un mauvais karma. #RIPmonkarma Bon qu’on soit d’accord je sais que beaucoup ont ce genre de points de vue, mais moi pas du tout et ça a tendance a vraiment m’énerver que des pratiquants pourtant parfois aguerris aient toujours besoin de s’infantiliser en s’inventant un parent mystique (le karma, le retour,etc) pour décider de ce qu’ils peuvent fait et de qui est bon pour eux ou pas. Personnellement de suis de l’équipe du mauvais karma du coup ! Et tant pis !

Énorme point positif cependant : la présence a la fin du livre d’une bonne page environ sur le fait que beaucoup de traditions « anciennes » ne sont en réalité que des pratiques supposées anciennes, et qu’il vaut mieux si on cherche vraiment une dose d’authenticité et qu’on veut reproduire les pratiques de notre ancêtres, ouvrir des livres sur le mode de vie de l’époque souhaitée. Les livres d’histoire et autres archives sont également recommandés. Si tout les autres livres du genre pouvaient faire la même chose ce serait absolument formidable. <3

Comme vous pouvez le voir, c’est minime et de toute manière ce sont des sujets qui reviennent souvent sur les thèmes de la wicca, la sorcellerie et les magies naturelles, donc pas étonnant que ça se retrouve ici, et pour une fois j’ai tout lu, même ces parties. C’est rempli d’informations, d’idées a réfléchir et pas du tout ennuyeux a lire.

Ensuite, j’ai noté aussi un paragraphe sur la magie « de maintenant » avec ses ascendances New age, et le côté magie numérique, bonne surprise ! C’est quelque chose de peu discuté mais tellement fun a faire et c’est vraiment bien de croiser ça dans un tel livre.

Les exercices de fin du premier chapitres sont de réfléchir a ce qu’on vient de lire, se renseigner sur une bibliographie présente a la fin des exercices (il y en a une pour chaque !), se renseigner sur les autres croyances et religions, créer un carnet de notes sur les sujets spirituels et la sorcellerie, se renseigner sur les fêtes et endroits païen.ne.s près de chez soi, des coutumes locales et regarder un peu la nature de plus près. Apprendre a comprendre ce que l’on ressent de différent dans des lieux sacrés, faire un bilan de ce que l’on sait déjà de la sorcellerie.

 Et ça, j’aime beaucoup. C’est jute exactement le genre de choses que je conseille(rais) a des débutants en néopaganise, sorcellerie, wicca…Etc. Et le reste du livre est du même acabit.  

Le bilan ! Le bilan !

Bilan très positif, vous vous en doutez. Je ne connaissait pas du tout l’auteure mais ça me donne vraiment envie de jeter un œil aux autres textes qu’elle a publiés pour voir si c’est aussi terre-à-terre et complet. Je ne vais pas redire tout ce que j’ai écrit au dessus, mais je valide ++ et les petits « bémols » sont vraiment minimes par rapport au reste.

Ce livre, je le conseillerai a un peu tout le monde, mais surtout a celles et ceux qui veulent débuter dans le paganisme sous toutes ses formes mais surtout la wicca, les magies de la nature, la sorcellerie si elles sont prêtes a faire du tri, les débutants dans la magie qui s’intéressent a ce que certains appellent « magie verte » (ou autre chose) aussi parce que ses conseils sont applicables de façon plus large avec un peu d’imagination.

Un livre a avoir dans sa bibliothèque !

En plus, il est facilement trouvable en occasion pour moins de quatre euros, soit pas grand chose, sur Amazon(*) et ailleurs. Si vous le voulez il existe une nouvelle édition de 2002 (la mienne est celle de 1995) mais je ne pense pas qu’il y ait eu des ajouts depuis. Sinon n’hésitez pas a aller demander a votre libraire préféré de vous le commander, ou d’aller directement fouiller sur vos plateformes d’achats préférées.


Alors, tenté ? Et si vous l’avez déjà lu, qu’en avez vous pensé ?

Je suis assez surprise d’avoir autant aimé un livre de ce genre, alors j’aimerai vraiment savoir ce que les autres en ont pensé. 🙂

 

(*) Si vous cliquez sur ce petit lien affilié et que vous achetez quelque chose, je gagne une petite commission qui me permet de payer l’hébergement du site. Ce qui ne vous coute rien bien sûr.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Loptr

Gwën/Loptr, 19 ans, j’aime écrire pour écrire et tout ce qui est magique !
Mes passions premières étant le tarot et l’occulte, j’aime aussi partager avec vous mes idées sur le paganisme, la divination en général et sur mes lectures.

LEAVE A COMMENT

Blocage des indésirables par WP-SpamShield

RELATED POSTS